Acheter une voiture en Italie

19 note(s)

Acheter une voiture en Italie, les avantages du marché italien

L’Italie est un des pays européens les plus avantageux pour y acheter une voiture d’occasion. La vignette dite « Super Bollo » pour les véhicules puissants ainsi que les tarifs des assurances (50% plus chères qu’en France) en font effectivement un des pays ou vous trouverez les meilleurs affaires lorsque l’on parle de voitures dépassant les 140cv. Le fisc italien apporte son petit « coup de main » à tout cela en repérant les contribuables « à contrôler » grâce à leurs voitures de sport ; résultat : les comptables et autres conseillers fiscaux conseillent à leurs clients de vendre leurs belles voitures qui « attirent l’attention du fisc »! L’Italie sera donc à privilégier pour les voitures d’occasions de toutes marques à tendances sportives de type : Porsche, Audi, BMW, Mercedes (moteur plus de 140cv), Ferrari et Maserati bien sûr…

Une voiture d’occasion est-elle moins chère en Italie que en France ?

Le marché italien sera intéressant sur les véhicules à tendance sportive, comme dit précédemment, qui ont plus de trois ans, contrairement au marché des voitures d’occasion en Allemagne qui sera à privilégier pour les voitures de moins de trois ans. L’Italie proposera également un choix beaucoup plus conséquent que le marché français sur ce type de véhicules.

Voici deux exemples (les recherches ont été effectuées sur le site : autoscout24.fr ) :

BMW X3 Diesel 2011/2012 avec 125 000 KM max :
France 81 annonces VS Italie 225 annonces
France Négociant Auto – 2011 avec 99 000 KM – Prix : 19 900€
Italie Concession BMW – 2012 avec 100 000 KM – Prix : 16 900€
Bilan : un véhicule plus récent en Italie, même kilométrage, mais vendue par BMW Milan à 3 000€ de moins !

BMW Mini Cooper D de 2011 avec 120 000 KM max
France Revendeur – 98 000 KM – Prix : 12 000€
Italie Concession BMW : 119 000 KM – Prix : 9 900€
Bilan : une voiture avec un peu plus de KM, mais vendue par BMW à 2 000€ de moins

Combien coûte l’importation d’une voiture d’occasion d’Italie ?

Les écarts de prix sont attractifs, mais in fine, combien cela coûte réellement d’acheter sa voiture d’occasion en Italie ?
Si vous décidez de nous confier l’importation de votre future voiture, ce qui nous ferait le plus grand plaisir, le service « Prise de renseignements & Négociation« , qui vous permettra d’avoir les informations sur le véhicule, la copie des papiers (carte grise et carnet d’entretien) et le prix négocié obtenu, vous coutera 19€. Ensuite il faudra ajouter le Service « Certificat de Non Gage » à 49€. Le « Service Eco » à 499€ n’est pas proposé pour l’Italie car vous ne pourrez pas aller la chercher vous même chez le vendeur, l’Italie ayant passé une loi en Juillet 2014 obligeant toute personne étrangère à passer par un transporteur professionnel pour importer le véhicule dans son pays d’habitation. Nous vous proposons donc pour votre voiture d’occasion achetée en Italie notre « Service Premium » à 1.299€ incluant la gestion complète du dossier avec le vendeur, les formalités administratives italiennes (radiation pour exportation) le transport* sur camion par transporteur professionnel ainsi qu’une carte grise provisoire WW française vous permettant de rouler à réceptions du véhicule. En faisant le total on s’aperçoit que l’on s’en sort à environ 1.367€ ou 1.666€ avec « Expertise auto« . Dans bien des cas, la dépense vaudra la peine d’être faite.

Rapatrier une voiture d’occasion achetée en Italie, comment faire ?

Comme évoqué précédemment il est impossible de rapatrier par la route une voiture d’occasion d’Italie.
Vous pourrez donc opter pour notre « Service Premium » avec livraison à domicile sur tout le territoire français avec carte grise provisoire française pour vous permettre de rouler dès réception de votre voiture achetée en Italie.

Quels sont les papiers que le vendeur italien doit vous remettre ?

La carte grise italienne (  » Libretto di circolazione  » ) est accompagnée d’un certificat de propriété digitalisé (CDPD – Certificato di proprietà) . Le vendeur italien doit vous remettre les deux documents de la carte grise accompagnés d’une facture de vente à votre nom signée et tamponnée. La voiture doit ensuite être radiée du fichier italien des immatriculations. Cette formalité est indispensable pour pouvoir ensuite vous immatriculer en France, ou dans un autre pays.

Obtenir un quitus fiscal pour une voiture d’occasion achetée en Italie

Pour immatriculer en France votre nouvelle voiture d’occasion achetée en Italie, la préfecture vous demandera un document nommé « Quitus Fiscal » qui atteste que vous n’êtes plus redevable de la TVA sur le véhicule.
Pour obtenir ce quitus fiscal, vous devrez vous présenter à votre centre des impôts (celui ou vous payez vos impôts), avec les documents suivants :
– Facture d’achat originale avec KM, numéro de série, Tampon et signature
– Pièce d’identité
– La carte grise italienne  » Libretto di circolazione e Certificato di proprieta  »
– Un justificatif de domicile
– Le COC du véhicule (les vendeurs italiens ne le fournissent pas)

Faut-il payer la TVA en France lorsque l’on achète une voiture en Italie ?

La plupart des vendeurs italiens vous vendrons le véhicule TTC à partir du moment ou vous achetez en tant que particulier. Si vous achetez au nom d’une entreprise il est possible d’acheter HT, voyez avec votre comptable ensuite. Si la voiture à moins de 6 mois et moins de 6 000 KM – la France vous demandera alors systématiquement de vous acquitter de la TVA sur le véhicule que vous venez d’acheter en Italie. Il vous faudra donc l’acheter HT. Ensuite vous déclarerez, votre achat HT à votre centre des impôts (avec votre facture comme justificatif) au moment de la demande de votre quitus fiscal, il vous sera alors demandé de vous acquitter de la TVA (20%).

Quels documents pour immatriculer une voiture d’occasion achetée en Italie

Se présenter en préfecture avec les documents suivants :

– Facture d’achat originale
– Carte grise italienne (Libretto + CDPD)
– Justificatif de domicile
– Quitus fiscal
– Pièce d’identité en cours de validité
– Demande d’immatriculation remplie
– COC (certificat de conformité)

L’équipe Bolidem : Faites appel à nos services pour une importation réussie