Acheter une voiture d’occasion en Allemagne : Est-ce vraiment intéressant ? Comment faire ?

18 note(s)

Démarches administratives, documents, garantie, coûts et TVA : tout ce qu’il y a à savoir pour qui souhaite importer son véhicule d’Allemagne.

L’Allemagne est depuis toujours LA référence en matière d’importation de véhicules ; elle est considérée comme le plus gros marché automobile d’Europe.

*L’importation s’est démocratisée
La pratique n’est aujourd’hui plus limitée à quelques farfelus ou inconscients comme on aurait pu le penser dans le passé, ou encore exclusivement réservée aux professionnels de l’automobile. L’importation est devenue, en règle générale et quelque soit le pays concerné, un procédé populaire et courant. Acheter sa voiture d’occasion en Allemagne est devenue une réelle tendance aussi bien pour les concessions que pour les particuliers. D’autant plus maintenant que se multiplient les moteurs de recherche (leparling.fr, oyyoo.com) qui vont répertorier des annonces auto dans le Monde entier – ou encore les sites très renommés que sont Autoscout24.fr ou Automobile.fr qui permettent d’effectuer des recherches sur toute l’Europe notamment en Allemagne. Il est alors beaucoup plus aisé de comparer les prix du marché du marché et de voir l’économie qu’il est possible de faire sur certains modèles, notamment en Allemagne.

* Quels modèles sont intéressants en Allemagne :
Chaque pays a ses particularités qui expliqueront que certains modèles ou gammes de véhicules y seront plus intéressants que d’autres. Si vous recherchez un véhicule prisé en France tel que la Golf ou l’Audi A3, il faudra vous concentrer sur des modèles récents, de moins de 4 ans, pour constater un écart de prix entre l’Allemagne et la France, qui restera dans tous les cas assez faible sans compter les frais d’importation qui viendront s’ajouter. Au-delà des 4 ans l’économie sera faible voire inexistante, d’autant plus que les allemands roulent plus que nous et que leurs véhicules sont de ce fait beaucoup plus kilométrés que chez nous ou encore chez nos voisins en Italie.
Il faudra alors monter en gamme et en prix pour profiter des avantages de l’importation. En effet, pour ce qui est du marché du véhicule haut de gamme, l’Allemagne est un réel eldorado ce en raison d’une offre assez conséquente pour ce type de voitures. On peut constater des économies allant jusqu’à 40% par rapport aux prix du marché français.

Exemples relevés sur le site Autoscout24 (Allemagne) et comparés au site LaCentrale (France) :
– BMW 218 d Active Tourer X-Drive Sport – 2016 – 25.000 kms : en Allemagne vendu par BMW à 25.450 € – la moins chère en France vendue par BMW à 34.900 €. Ici l’économie est pharaonique avec une économie de +/- 30%.

– BMW 530 d Touring x-Drive Sport – 2016 – 25.000 kms : en Allemagne vendue par BMW à 41.990€ – la moins chère en France vendue par MW à 51.490 €. Encore une belle économie de +/- 20%.

– Mercedes SLK 250 cdi 7G-Tronic – 2015 – entre 3.000 et 7.000 kms : en Allemagne vendue par Mercedes à 33.990 € – la moins chère en France vendue par Mercedes à 43.900 €. Une économie de +/- 25%.

La seule petite difficulté sera parfois de comparer des modèles équivalents sachant que les appellations des finitions ne sont pas toujours identiques d’un pays à l’autre. Vous pouvez dans ce cas regarder de plus près chacune des options, ou encore avoir recours au VIN Decoder.

* Mandataire obligatoire ou pouvez-vous vous débrouiller seul pour importer une auto ?
Jusqu’à aujourd’hui, la façon de faire la plus courante était de s’adresser à des mandataires automobiles ou encore d’acheter sa voiture dans une concession spécialisée dans l’import. Ces professionnels achètent en leur nom pour revendre l’auto importée à leur client italien, toutefois ils prélèvent au passage une commission assez élevée qui rendra l’affaire moins bonne au final. Mais cette façon de faire est dépassée ! Avec l’élimination des frontières et de la douane et surtout l’explosion d’internet, véritable source d’informations, il est maintenant devenu plus facile pour un particulier d’importer de manière plus autonome et de ce fait d’économiser un peu plus ! Toutefois cela reste un achat à distance et il est nécessaire de respecter certaines règles pour ne pas risquer l’arnaque ou un mauvais achat. Avant tout, lors de ses recherches de véhicules sur internet, il est important de se concentrer sur des annonces publiées par des concessions ou encore par des garages multimarques ayant un stock conséquent et des bonnes notes et appréciations. D’autre part, si vous cherchez un véhicule d’occasion, il faut sélectionner des voitures avec historique d’entretien.

Pour éviter les mauvaises surprises, laissez-nous vous accompagner tout au long du processus d’importation de votre auto : consultez NOS SERVICES.

* Quels sont les meilleurs sites internet sur lesquels faire ses recherches de voiture :

autoscout24.fr : Il s’agit du site le plus utilisé actuellement. Ce site a d’ailleurs été créé en Allemagne, mais est aujourd’hui décliné dans de nombreuses langues. C’est un portail européen et l’intérêt de ce site, en plus du fait qu’il contienne énormément d’annonces et donc un choix plus vaste, est qu’il est possible de sélectionner les pays dans lesquels on souhaite étendre sa recherche – vous pourrez donc sélectionner le pays de recherche « Allemagne ». (sélectionner « Recherche détaillée » puis « Pays »).

automobile.fr : Ce site est le numéro 1 en Allemagne et compte parmi les sites les plus importants et fiables sur internet pour la recherche de véhicules motorisés. Tout comme son confrère autoscout24, il est très fournit, et vous y retrouverez d’ailleurs souvent certaines annonces vues sur Autoscout24. Ici encore vous pourrez étendre votre recherche aux autres pays européens notamment en Allemagne.

webauto.fr : il s’agit d’un site allemand qui est toutefois traduit en différentes langues dont le français. Ce site est moins connu que ses confrères mais toutefois bien fourni.

UTILE pour vous : Pour ceux qui le souhaiteraient nous proposons une aide à la recherche de véhicules sur le marché européen et notamment sur le marché allemand. Il vous suffit de remplir un petit questionnaire – vous recevrez sous 24h une liste de sélections de voitures correspondants à vos critères de recherche. Cliquez ici.

 

*Comment rapatrier son véhicule acheté en Allemagne :
• Simple et sûr : les plaques de transit
Contrairement à l’Italie, où le processus d’importation pour un étranger qui y achèterait un véhicule est très complexe, ramener sa voiture d’Allemagne est très simple pour la bonne raison qu’il est possible d’aller récupérer son véhicule soi-même en concession avec une plaque de transit.
• Plus de confort et parfois même moins onéreux : la livraison à domicile.
Vous aurez évidemment la possibilité d’avoir recours à la livraison à domicile par transporteur professionnel. Cette solution est sans aucun doute plus sûre et moins contraignante. Certains craindront devoir dépenser plus pour faire rapatrier leur voiture par camion, toutefois, faites bien vos comptes car cela n’est pas toujours le cas si l’on prend en considération le coût de l’essence, des péages, d’un éventuel hôtel sur place et frais annexes si l’on va chercher son véhicule en Allemagne, alors le coût du transport s’avère parfois moins élevé selon où se trouve le véhicule en Allemagne.

Demandez un devis personnalisé pour la gestion de votre importation avec livraison à domicile : cliquez ici

L’essentiel est d’avoir le choix et c’est le cas lorsque l’on achète son véhicule en Allemagne. En revanche, dans les deux cas, attention : quelque soit le choix du rapatriement de votre auto, il vous faudra au préalable avoir bien cadré la vente : dans un 1er temps, être d’accord sur les termes du contrat et l’avoir bien contrôlé avant de le signer ; dans un second temps, convenir avec le vendeur qu’il vous prépare bien les plaque de transit adaptées dans votre cas pour le jour où vous souhaitez venir récupérer le véhicule. Il est vrai que la barrière de la langue pourrait être un réel frein et poser de gros soucis si la communication était difficile et les termes de la vente survolés. La solution : faites appel à un intermédiaire qui vous facturera uniquement ses services et non pas une commission importante comme c’est le cas si l’on fait appel à un mandataire automobile.

Découvrez nos services en 4 étapes pour un encadrement personnalisé de votre importation auto : « Comment ça marche en vidéo » et « Nos Services« .

*Quelle est la procédure pour immatriculer un véhicule importé depuis l’Allemagne :
Une fois le véhicule importé, vous devez vous rendre en Préfecture avec les documents suivants :
Demande d’immatriculation CERFA 13750
Pièce d’identité valide – Original + copie
Justificatif de domicile récent au nom du demandeur – Original +copie
– Zulassungsbescheinigung (Teil I) et Zulassungsbescheinigung (Teil II) radiés
Quitus fiscal (gratuit, à demander à son centre des impôts avec les documents allemands)
COC (Certificat de Conformité Européen : à demander auprès du constructeur, ou encore sur un site internet spécialisé : EUROCOCSi le constructeur n’existe plus, vous pouvez demander une attestation d’identification à la Dreal.)
Contrôle technique français effectué depuis moins de 6 mois, pour les véhicules de plus de 4 ans
Facture d’achat, ou cession de vente (si le vendeur est un particulier).
Attention : vous avez 1 mois pour faire la démarche – au-delà vous risquez une amende pouvant aller jusqu’à 750 € , toutefois même au-delà de ce délai la demande sera traitée.

*Coûts à prévoir pour l’immatriculation d’un véhicule importé d’un pays de l’UE :
COC : Si la concession ne vous délivre pas le COC avec le véhicule importé il vous faudra alors compter sur cette dépense supplémentaire. Le coût du COC varie d’un constructeur à l’autre pouvant aller de 99€ HT pour VW à 659 € HT pour Rolls Royce !! Pour ce qui est de Ferrari et Maserati, vous ne pourrez commander votre COC, vous devrez présenter le véhicule dans une concession mère – le coût peut avoisiner les 1.500 €.
Visite au contrôle technique – prix variant
Coût de la carte grise : Le coût est variable et dépend notamment des caractéristiques du véhicule et de la région dans laquelle vous vivez. Très pratique, le service Public propose un simulateur en ligne : Simulateur. Utile : ce simulateur prend en compte le calcul de l’Eco taxe, ou encore dite « Taxe Eco-malus ».

 Pour plus d’informations, consulter le site du Service Public : Cliquez ici.

Utile : nous pouvons vous éviter tous ces tracas liés à l’immatriculation de votre futur véhicule. Laissez nous gérer votre importation auto et notamment l’immatriculation définitive de votre véhicule importé d’Allemagne. Demandez un devis.

*Quelle garantie pour un véhicule acheté en Allemagne :
Avant d’acheter une voiture d’occasion en Allemagne, il est important de s’informer sur les garanties proposées par la concession. S’il s’agit d’un véhicule récent vous profiterez peut-être encore de la garantie constructeur. Si toutefois il le véhicule qui vous intéresse ne bénéficie plus de la garantie constructeur, il est rare que les concessions allemandes vendent leur véhicule avec une garantie mécanique qui sera valable en France. Enfin, une loi prévoyant la garantie légale professionnelle de 2 ans valable dans toute l’Europe a été prévue par la directive Européenne 99/44/EU ; en revanche, elle reste concrètement difficile voire impossible à faire appliquer lors d’un achat à l’étranger car s’il y a un problème relevant de la garantie légale sur le véhicule le vendeur professionnel allemand n’a pas pour obligation d’assumer systématiquement les frais, et d’autre part, et dans tous les cas il pourrait demander à ce que l’acheteur lui ramène le véhicule pour constater le ou les défauts. Autant dire qu’il serait préférable d’oublier cette garantie et de souscrire à une garantie une fois rentré en France.

*Qu’en est-il du règlement de la TVA ?
• Une première précision s’impose : ce qui est considéré comme un véhicule neuf et un véhicule d’occasion.
Un véhicule neuf : on entend par véhicule neuf un véhicule sorti d’usine en provenance d’un pays européen qui n’aura jamais été immatriculé, ou encore un véhicule déjà immatriculé dans un pays de l’UE mais qui aura moins de mois et/ou moins de 6.000 kms.
Un véhicule d’occasion : on entend par véhicule d’occasion un véhicule déjà immatriculé dans un pays de l’UE et qui aura parcouru plus de 6.000 kms et qui aura plus de 6 mois.
La récupération de la TVA concerne essentiellement les professionnels de l’automobile ou gérants de société souhaitant acheter leur véhicule au nom de leur entreprise. Toutefois, un particulier devra payer la TVA en France dans le cadre de l’achat d’un véhicule neuf. S’il est amené à devoir régler la TVA en Allemagne, en tant que provision sur TVA, il devra ensuite demander à être remboursé auprès de la concession, une fois le règlement de la TVA effectué en France. Il est certain qu’il est préférable et moins compliqué de se concentrer sur des véhicules considérés comme étant d’occasion.

Vous souhaitez avoir plus d’informations concernant nos services d’aide à l’importation automobile ? N’hésitez pas à nous contacter…