Pourquoi passer par un comparateur de garages ?

2 note(s)

L’automobile représente un budget de plus en plus important pour les ménages français. Après le logement, c’est même le deuxième poste de dépenses des ménages. En cause ? L’acquisition du véhicule, l’essence bien sûr, mais aussi l’entretien et la réparation. Mais d’un garage à l’autre et même entre les différentes régions de France, le prix des garages varie grandement

Les avantages d’un comparateur de garages

Il existe différents types de garages en France :

  • Les concessionnaires, qui appartiennent au réseau constructeur
  • Les garages indépendants
  • Les centres auto, plutôt réservés aux petites réparations

En tout, la France compte environ 80 000 garages. Tous pratiquent leurs propres tarifs, qui diffèrent aussi selon la région. En Île-de-France par exemple, il faut compter 15% de plus que la moyenne des prix du reste du pays.

Le principal avantage d’un comparateur de garages est donc là : faire des économies. Jamais posséder un véhicule personnel n’a été aussi cher. Les prix de l’essence, le coût des réparations… Tous ces budgets ont augmenté au cours des dernières années. Alors s’il est possible de réduire la facture, il ne faut pas hésiter.

Comme son nom l’indique, un comparateur de garages vous permet donc de comparer les garages près de chez vous pour bénéficier des meilleurs tarifs. Quand on sait qu’un véhicule doit être révisé chaque année, que l’âge moyen d’une voiture en France est supérieur à 10 ans et que le budget automobile d’un ménage représente 5% des dépenses du foyer… C’est un argument de taille.

Deuxième avantage du comparateur de garages : trouver un professionnel qualifié, sûr et de confiance. Car malheureusement, la confiance dans les garagistes n’est pas au beau fixe. Comment être sûr que cette facture de 600 € pour ce qui ne semblait qu’un petit problème est bien méritée ? Quand on n’y connaît rien en mécanique, il est impossible de savoir combien de temps doit prendre l’intervention, ni même de deviner la nature du problème.

Là encore, le comparateur de garages peut vous donner un coup de pouce. Il vous permet de consulter les avis des clients passés par l’entreprise avant vous, de juger des prix (encore eux) qui se pratiquent à proximité, et donc de choisir un établissement fiable avec la certitude de ne pas en sortir perdant.

Bien choisir son garage

Au moment de vous rendre sur le comparateur, vous allez donc pouvoir faire votre choix en fonction de vos critères de prédilection. Voici la liste des éléments que vous pouvez – devez ! – comparer pour choisir le garage à qui vous allez confier votre véhicule :

  • Les tarifs pratiqués : assurez-vous d’avoir un devis précis et détaillé.
  • La localisation : économiser, c’est bien ; mais devoir rouler 30 kilomètres pour gagner vingt euros, c’est peu pratique.
  • La disponibilité : surtout si votre réparation presse, assurez-vous d’avoir un rendez-vous dans des délais raisonnables.
  • La réputation : un comparateur de garages vous permet d’accéder à la note laissée par les clients de ce garage et donc d’avoir l’avis d’autres conducteurs.
  • Les services additionnels : renseignez-vous sur ce qu’offre le garage : vous prête-t-il un véhicule le temps de la réparation, fait-il aussi du dépannage, etc. ?

Comparer les devis des garagistes et les avis clients vous permettront donc de trouver un professionnel de confiance pour entretenir votre voiture… et d’économiser des sommes d’argent significatives.

 

Van aménagé VS fourgon aménagé

4 note(s)

.Le phénomène Van aménagé prend de plus en plus d’ampleur. En effet, les immatriculations des Vans et Fourgons représentent aujourd’hui jusqu’à à 39% de la part des véhicules de loisirs. Les aménageurs, dont l’offre s’étoffe, les diverses modularités proposées (jusqu’à 5 couchages), la qualité des éléments et l’ingéniosité des aménagements ainsi que le nombre d’équipements embarqués sont les principales raisons de cette augmentation de part de marché. De nombreuses personnes sont maintenant tentées par ces nouveaux Vans/Fourgons « tout confort ». Alors qu’elles n’étaient pas « clientes » du mode « Roots » imposées par les VW Transporteurs des années 70/80…

Revenons-en à ce qui nous intéresse : vous réfléchissez à l’achat d’un Van aménagé, ou d’un Fourgon aménagé, et ne savez pas quel type de véhicule choisir ? Nous allons donc vous aider à vous poser les bonnes questions. Et faire un petit tour d’horizon des avantages et inconvénients pour chacun. C’est parti !

1 – Définir ses besoins

Nombre d’occupants :

Un des éléments les plus importants est le nombre de personnes qui coucheront dans le Van/Fourgon. Il faut donc avant tout définir le nombre de couchages requis. Ce nombre de couchage sera à nuancer selon les âges des occupants. Un couple avec un enfant de 2 ans n’est pas équivalent en termes d’occupation d’espace qu’un couple avec un adolescent de 15 ans ! Pourtant dans les deux cas on compte bien 3 personnes !

Utilisation souhaitée :

L’autre élément primordiale dans le choix de votre futur Van/Fourgon sera l’utilisation que vous souhaitez en faire. A savoir pour des week-ends de 2, 3 voire 4 jours ou bien pour des semaines complètes peut-être même un mois complet voire plus en période de grandes vacances. On peut se satisfaire d’un certain manque de confort pour 2 ou 3 jours (pas de douche, ni de WC) qui passera plus difficilement sur une dizaine de jours ou plus…

Période d’utilisation :

Dernier élément à prendre en considération, un peu comme avec les tentes et les sacs de couchage : 2 saisons ou 4 saisons ? Vous comptez utiliser votre Van/Fourgon lorsque les beaux jours sont là et dodo au garage en automne/hiver (2 saisons) ou vous voulez en profitez toute l’année en toutes saisons (4 saisons) ? Là aussi, les besoins ne sont pas les mêmes. Pour une utilisation en 4 saisons, une bonne isolation et un système de chauffage autonome sont indispensables. De même, il est important de définir si vous roulerez beaucoup. En ce cas votre batterie cabine se rechargera facilement. Ou si vous préférez rester quelques jours au même endroit, auquel cas une installation autonome avec panneaux solaires sera la bienvenue.

Donc pour conclure ce chapitre, en répondant à ces quelques questions vous devriez déjà avoir une tendance nette pour décider si le véhicule qui vous convient est le Van aménagé ou le Fourgon aménagé… mais faisons le comparatif des deux possibilités afin de ne plus laisser de place au doute…

2 – Avantages et inconvénients des Vans/Fourgons aménagés

Le Van aménagé 

Pour :
  • Le look – clairement plus séduisant qu’un fourgon, le Van est aussi porteur d’un certain mythe…
  • Le gabaritplus petit donc plus maniable, il permet de passer partout, centre-ville, parking limité en hauteur (souvent 2m) et donc de trouver des « spots » de bivouac plus facilement
  • Utilisation au quotidienle Van permet de remplacer une voiture classique, on se voit sans problème l’utiliser tous les jours en plus de partir en week-end avec
  • Consommation raisonnable – étant donné son rapport gabarit/poids, sa conso reste tout à fait acceptable
Contre :
  • Le gabarit – qui est aussi dans « Pour », ne permet pas de se tenir à l’intérieur debout, sauf en ouvrant le toit. De plus, il ne permet pas d’avoir un équipement très complet, l’intérieur fait un peu « maison de poupée »
  • Utilisation limitée – le Van dans 90% des cas sera utilisée en période printemps/été/début d’automne de par sa facture : l’isolation n’est pas complète, le chauffage y est souvent absent, douche externe dans la plupart des cas, difficile d’installer des panneaux solaires. De plus le manque d’espace et de confort limitent souvent son utilisation à quelques jours…
  • Le toit – qui une fois ouvert indique clairement que les occupant sont en mode bivouac et qui ne fournit pas une grande impression de sécurité…
  • Le coûtbien que « petit » de gabarit le Van reste très cher, souvent même plus cher que les fourgons.
  • Offres en Occasion : manque de choix et cher – peu de véhicules d’occasion et souvent très chers par rapport au neuf

Le Fourgon aménagé

Pour :
  • Le look – pour des raisons différentes du Van, son look est clairement un atout de taille, en effet n’oublions pas que le fourgon est une version « caméléon » du camping-car « à papa » résolument plus discrète et moderne
  • Utilisation largele Fourgon peut effectivement s’utiliser toute l’année, pour peu que le véhicule soit équipé d’un chauffage et de panneaux solaires on peut imaginer toute sorte de périples. Son confort et son espace de vie permettent également d’envisager des voyages de longue durée
  • Le coût – Avec un espace de vie des plus convenables et un tel équipement, le Fourgon est bien souvent moins cher à l’achat que le Van
  • Offres en Occasion : large choix – on trouve un choix assez varié de véhicules d’occasion quel que soit son budget
  • Autonomie – le Fourgon est un vrai « petit chez soi » avec salle de douche et WC, une capacité eaux propres/usées suffisante pour 2 jours à 4 personnes, un frigo et une vraie petite cuisine. Le vrai PLUS pour les familles est la possibilité d’avoir deux lits doubles assez confortables
Contre :
  • Le look, moins « fun »– le Fourgon n’est pas aussi attrayant que le Van, mais quand même beaucoup plus que le camping-car
  • Le Gabaritmoins passe-partout que le Van, il ne permettra pas l’accès au parking limités en hauteur et sera plus difficile à garer en centre-ville, plus difficile à stocker chez soi
  • Utilisation exclusivele Fourgon peu difficilement faire office de voiture de remplacement, ce qui signifie que la plupart des propriétaires l’utiliserons quasi exclusivement pour les sorties week-end et vacances
  • Consommation – On atteint ici facilement les 10l au 100 Km en y ajoutant le AdBlue…

Pour conclure, prenons un exemple limpide : un couple qui souhaite s’évader le week-end. Il optera généralement pour le Van aménagé qui pourra aussi servir de véhicule de tous les jours.  Le couple avec deux enfants qui a pour objectif de visiter chaque année un pays d’Europe (en plus des escapades de week-end) portera son choix plutôt sur le Fourgon…

3 – Les différents modèles de Vans et Fourgons aménagés

Un Van aménagé ou un Fourgon aménagé sont la plupart du temps le mariage de deux entreprises : le constructeur pour le véhicule appelé « le porteur » et « l’aménageur » qui est celui qui transforme le véhicule en « aménagé ». Par exemple Le VW Transporteur est le porteur et la société Westfalia l’aménageur.

Les Vans

Voici trois modèles de Vans :

Volkswagen a été le pionnier des Vans aménagés avec son fameux modèle T1 dans les années 50. On a ensuite fait un bond dans le temps en passant quasiment aux années 2000…

  • Transporteur : le fameux T1 produit par VW depuis 1947, décliné depuis en T2, T3, T4, T5 et T6 depuis 2015. Ce véhicule est aussi connu sous d’autres dénominations comme « Combi » « California » et autres « Camper » aménagés par Westfalia
  • Renault Trafic : transformé en Van par plusieurs entreprises d’aménageurs comme Hanroad (ceci fera l’objet d’un autre article)
  • Mercedes classe V Marco Polo – la qualité Mercedes aménagé par Westfalia. On est ici dans le haut de gamme tant au niveau prix que qualité

Les Fourgons

Voici trois modèles de Fourgons :
  • Fiat Ducato : le porteur le plus répandu pour sa fiabilité et sa maniabilité.  Ses diverses possibilités d’aménagement. Le tout assortit d’un excellent moteur Fiat Multijet.
  • Mercedes Sprinter : un très bon porteur bénéficiant du savoir-faire du constructeur allemand. Le budget s’en ressent bien évidemment.
  • Citroën Jumper : en version 120, 140 ou 165 cv utilisé par plusieurs aménageurs. Pas de boite auto proposée sur ce modèle…

4 – Quel budget pour l’achat d’un Van aménagé ou d’un Fourgon aménagé ?

Neuf ou Occasion ? Bien sûr, le prix n’est pas le même ! Quoi que… Un véhicule automobile classique a perdu environ 40% de son prix à neuf au bout de seulement 2 ans. Exemple : VW Golf 1.0 TSI 115cv – prix neuf 24.590€ en Trendline – Sur lacentrale.fr nous retrouvons ce même modèle de 2017 avec moins de 20.000 Km pour 14.990€.

La décote des Vans et Fourgons aménagés n’est pas aussi importante que pour un véhicule classique. C’est un élément qui compte beaucoup au moment d’investir pouvant même nous faire préférer le neuf à l’occasion.

Prenons l’exemple de la star des Vans. Le VW Transporteur en version T6 Westfalia Kepler Six. Le prix du neuf est d’environ 60.000€. En cherchant bien on trouve une occasion de 2018 avec 7.500 Km à 57.500€.

 En effet, une des problématiques du Van aménagé est le manque de choix en Occasion. La demande est clairement plus forte que l’offre.

Coté Fourgon aménagé, le choix de l’occasion est plus large sans être très étoffé non plus ! Prenons l’exemple d’un Fiat Ducato Campérêve modèle Magellan 643 au prix neuf d’environ 52.000€ – on le trouve en occasion de 2016 avec 28.000 Km à 42.900€ ce qui nous fait une décote de 18% environ sur 3 ans.

Bien sûr, on peut aussi trouver un Van/Fourgon aménagés en dessous de 40.000€ et même de 30.000€. Tout dépend de ses besoins et du budget que l’on peut/souhaite y consacrer.

Là aussi prenons deux exemples qui vont vous démontrer à quel point ces véhicules gardent une bonne côte :

Van :
  • VW T4 California de 1997 avec environ 250.000 KM au prix de 25.000€
  • Ford Transit Campérêve de 2013 avec environ 131.000 Km au prix de 36.500€
Fourgon :
  • Renault Master Campérêve de 2011 avec environ 45.000 Km au prix de 39.000€
  • Fiat Ducato Font Vendôme Plaisance de 2011 avec environ 77.000 Km au prix de 35.000€
  • Fiat Ducato Adria Twin SF de 2012 avec environ 88.000 Km au prix de 32.900€

 

A savoir : Un sujet concernant les prix d’achat sera développé plus longuement dans un autre article – nous vous y parlerons importation, ou comment trouver le Van/Fourgon aménagé de ses rêves en élargissant son horizon – Bolidem vous permet d’acheter en Allemagne, ou Italie, ou encore aux Pays-Bas, Belgique et Autriche. (lien vers page services)

5 – Louer et rentabiliser son Van ou Fourgon avec Wikicampers

Acheter son Van aménagé ou Fourgon aménagé c’est bien, mais INVESTIR dans un Van/Fourgon aménagé c’est mieux ! Votre Van ou Fourgon peut vous rapporter de l’argent et ainsi vous aider à amortir son achat et son entretien. En plus c’est si simple avec notre partenaire « Wikicampers » dont nous détaillerons plus longuement les prestations et services dans un article sur la thématique :  Acheter son Van/Fourgon au meilleur prix et le rentabiliser en le louant !

Wikicampers, la plateforme “Made in Pays Basque” met en relation des particuliers propriétaires de véhicules et de futurs locataires souhaitant se faire plaisir le temps d’un week-end ou pour des vacances.

En tant que propriétaire, vous pourrez  proposer votre Van/Fourgon à la location en postant une annonce en quelques clics. Vous bénéficiez également d’une assurance tous risques qui vous permet de laisser partir votre véhicule en toute sérénité. Louez votre véhicule est une solution idéale pour rentabiliser votre achat.

Estimez combien va vous rapporter la location de votre Fourgon ou Van sur le site Wikicampers ici: https://www.wikicampers.fr/estimer-potentiel-location-camping-car

 

L’équipe Bolidem

Liens utiles :

 

CPI WW Provisoire : la France autorise sa circulation à l’étranger

11 note(s)

Même si nous sommes encore très loin d’une uniformisation des immatriculations en Europe et d’une circulation homogénéisée. Petit à petit même les réglementations s’adaptent. La législation française a sensiblement fait évoluer la validité et les conditions d’utilisation du CPI WW Provisoire.

La validité du CPI WW provisoire passe à 4 mois   

Depuis fin novembre 2017, les demandes d’immatriculation se font maintenant en ligne sur le site de l’ants.gouv.fr. Bien que l’objectif de ce grand changement visait à favoriser les démarches dématérialisée. Notamment pour diminuer les délais d’attente et de traitement des demandes.  Les délais d’attente se sont considérablement allongés ! Face à ce dilemme, le service public a pris la décision de prolonger la durée de validité du CPI WW provisoire initialement prévu pour une période de 2 mois. La validité est désormais de 4 mois. En revanche, alors que le CPI WW Provisoire était renouvelable avant cette mesure, ça n’est plus le cas aujourd’hui. Un CPI WW provisoire ne peut donc plus être renouvelé. Dans tous les cas, 4 mois sont amplement suffisants pour faire ses démarches. Contrôle technique, quitus fiscal, COC, puis faire sa demande d’immatriculation en ligne.

Circulation à l’étranger des véhicules en immatriculation provisoire

Parallèlement à l’augmentation de la validité du CPI WW provisoire, l’État a également changé de position concernant la règlementation propre à la circulation à l’étranger avec un CPI WW Provisoire.

Voici le texte nouvellement en vigueur à ce sujet, publié sur le site même de l’ants :

« Depuis le 12 décembre 2017, la réglementation française ne fait plus aucun obstacle, juridique ou facial, à la circulation à l’étranger de véhicules dotés d’une immatriculation provisoire en série WW. Conformément aux dispositions de la Convention de Vienne relative à la circulation internationale, la validité internationale des WW français est donc soumise à l’accord des Etats étrangers.

Depuis 2014, l’en-tête des certificats provisoires d’immatriculation en série WW a été modifiée. Pour supprimer les mots : « sur le territoire national » après les mots : « Autorise, pendant sa période de validité, la circulation du véhicule ». »

Source : immatriculation.ants.gouv.fr

 

Bémol : on comprend très clairement que la France autorise la circulation du CPI WW Provisoire à l’étranger. En revanche il semblerait néanmoins que chaque pays puisse accepter ou non cette règlementation sur son territoire. Il est donc préférable de se renseigner au préalable. Et ce auprès des autorités du pays que vous souhaiteriez traverser avec un CPI WW provisoire.

L’Europe, un discours en accord avec cette nouvelle règlementation :

Si l’on se réfère également à un texte de loi concernant les procédures d’immatriculation des véhicules originaires d’un autre État membre, il semblerait que l’Europe encourage, et on le comprendrait, à la libre circulation des véhicules avec certificat d’immatriculation temporaire à travers les États membres Européens.

Voici un extrait de l’article du texte de loi (2007/C 68/04) publié au Journal Officiel de l’Union Européenne :

4.2.   Port de plaques d’immatriculation temporaires

La majorité des États membres  ont mis en place un système d’immatriculation temporaire. Vous pouvez conduire des véhicules à moteur pendant une courte période avant d’obtenir une immatriculation définitive ou de quitter le territoire national. L’immatriculation temporaire a le plus souvent lieu dans l’État membre d’origine du véhicule. La Commission estime toutefois que le principe général de liberté du transit des marchandises et la directive relative aux documents d’immatriculation des véhicules emportent que l’État membre d’origine devrait également accepter l’utilisation — sur son territoire — des plaques et certificats d’immatriculation temporaires délivrés par l’État membre de destination.

Pour l’immatriculation temporaire, les Etats membres peuvent délivrer :

soit un certificat d’immatriculation temporaire qui ne diffère pas, ou que très légèrement, du modèle présenté dans la directive 1999/37/CE: dans ce cas, les autres États membres sont aussi obligés de reconnaître le certificat d’immatriculation temporaire délivré par un État membre en vue de l’identification du véhicule en circulation internationale, pour autant que, conformément à l’article 5, paragraphe 1, de la directive (39), le conducteur soit porteur de la partie I du certificat d’immatriculation;
soit un certificat d’immatriculation temporaire qui diffère considérablement du modèle présenté dans la directive 1999/37/CE. Les autres États membres doivent alors, en principe, reconnaître le certificat conformément aux articles 28 et 30 du traité CE.

Les véhicules à moteur peuvent circuler librement muni d’une plaque et d’un certificat d’immatriculation temporaires ne peut être entravée que pour des raisons liées à la sécurité routière (telles que les capacités de conduite du conducteur, le respect par ce dernier du code de la route local ou l’aptitude à la circulation routière du véhicule à moteur), en cas de suspicion raisonnable de vol de véhicule, ou lorsque les autorités de contrôle ont des doutes fondés quant à la validité du certificat.

Source : eur-lex.europa.eu

 

L’équipe Bolidem

Achat d’un véhicule à l’étranger avec paiement sécurisé

7 note(s)

Vous avez repéré le véhicule de vos rêves sur internet mais ne souhaitez pas risquer le tout pour le tout en envoyant un virement bancaire dans un autre pays sans sécuriser la transaction ?

Pas de panique, nous avons la solution pour vous ! Notre partenaire CashSentinel propose une transaction avec « un maximum de confiance ».

Comment ça marche :

Créer son compte

Acheteur et vendeur créent en quelques minutes un compte sur le site de CashSentinel (site en français, allemand, anglais, italien) en le reliant à leur compte bancaire respectif.

Créditer son compte

L’acheteur crédite son compte CashSentinel de la somme à payer pour solder le véhicule.

Libérer les fonds

L’acquéreur libérera ensuite les fonds au moyen de son téléphone portable, par le biais de l’appli de CashSentinel, et ce une fois devant le véhicule (ce système vous permet aussi de renégocier une fois devant le véhicule si vous constatez un défaut que le vendeur aurait omis de vous dire…), ou une fois que le transporteur sera chez le vendeur pour la charger. Le compte CashSentinel du vendeur sera instantanément crédité et il pourra ensuite virer les fonds sur son compte bancaire.

Cette solution de paiement sécurisé est simplifiée et assez facile à intégrer ; elle est des plus sécurisantes pour l’acheteur, en revanche il faudra tout de même la faire accepter au vendeur, d’autant plus s’il ne connaît pas Cash Sentinel et son mode de fonctionnement. Il s’agira alors de rassurer le vendeur et de trouver les bons arguments pour qu’il accepte ce procédé de paiement.

Les choses pourraient se compliquer si les deux parties ont du mal à communiquer notamment en raison de la barrière de la langue. Dans ce cas, n’hésitez pas à faire appel à notre équipe multilingue et à nos services dédiés – nous vous assisterons dans votre projet d’importation. Consultez notre page : Nos services.

Le service de notre partenaire est disponible dans les pays suivants :

France, Suisse, AllemagneItalieAutrichePays-BasBelgique, Luxembourg, Espagne, Royaume-Uni, Irlande, Danemark, Norvège, Suède, Finlande

Pour connaitre les tarifs de ce service, consultez directement la page suivante : CashSentinel.

Pour plus d’informations, nous vous engageons à consulter directement le site de notre partenaire : CashSentinel 

L’équipe BOLIDEM

Les Sites de Vente aux Enchères Automobiles

30 note(s)

Une nouvelle voiture à acheter ? Et pourquoi pas aux enchères ? Alliez le plaisir d’acquérir une nouvelle auto au frisson de l’enchère … mais attention à ne pas se prendre trop au jeu, car cela peut vite monter ! Avant de se lancer, il faut être certain de ne pas dépasser la limite que l’on s’est fixée !

Petit tour d’horizon des divers sites de ventes aux enchères automobiles

Les classiques :

– Alcopa Auction :

Regroupe 5 sociétés de ventes aux enchères de véhicules pour un total de 63.000 voitures vendues par an. Les ventes ont lieu dans 5 salles différentes : Beauvais, Rennes, Nancy, Tours et aussi Lyon dont certaines sont actives depuis plus de 25 ans. Nombreuses photos du véhicule présenté avec liste des options, CT consultable, photos détaillées des défauts, par contre pas de mention des factures d’entretien. Une garantie Icare de 3 mois est également incluse.

Leur site : alcopa-auction.fr

– Enchères VO :

Voitures de provenance française issues d’établissements financiers, de constructeurs automobiles et autres négociants automobiles … Les fiches sont également assez complètes et le CT est consultable.

Leur site : encheres-vo.com

– VP Auto :

L’entreprise existe depuis 1982, elle est dirigée par un commissaire-priseur et dispose de 3 sites à Lorient, Nantes et aussi Rouen. Environ 50.000 VO vendus par an. De nombreuses ventes de véhicules provenant pour 98% de loueurs, constructeurs automobiles… Entre 200 et 350 VO par vente en moyenne, chaque fiche VO est très bien détaillée, les voitures sont annoncées comme préparées et expertisées avec garantie minimum de 3 mois. Le CT est consultable, on peut se rendre directement sur le lieu de la vente ou enchérir en ligne.

Leur site : vpauto.fr

– Five Auction :

Depuis 2002, cinq commissaires-priseurs ont crée ce réseau national de vente aux enchères de véhicules d’occasion. 150 à 350 véhicules présentés par vente, 10.000 VO vendus par an en moyenne, 4 centres : Béthune, Marseille, Parisud et Saint-Dié-des-Vosges. Tous les VO ont passé un CT consultable en ligne, la plupart des voitures bénéficient d’une garantie mécanique de 3 mois.

Leur site : fiveauction.fr

– Mercier & Cie :

Ventes organisées par commissaires-priseurs, deux ventes par mois, le lundi, avec environ 350 VO présentés. Enchères en ligne, fiche descriptive assez complète avec CT consultable le vendredi avant la vente du lundi. Certaines ventes sont consacrées au véhicule pros de BTP.

Leur site : mercier-auto.com

Les spécialisés anciennes, collection, et autre :

– Catawiki :

Célèbre site de ventes aux enchères, pas que automobiles (vous y trouverez aussi des montres, du Whisky ou des objets d’art). Les véhicules sont présentés assez sommairement et des « experts » vous donnent leur avis sur le prix – attention ils n’ont pas vu le véhicule et ne connaissent pas le vendeur. Le site sécurise le paiement en reversant la somme au vendeur après livraison alors que les coordonnées du vendeur ne sont fournies qu’après paiement, ce qui à l’inconvénient de ne pas permettre à l’acquéreur d’envoyer un expert auto inspecter le véhicule avant d’enchérir…

Leur site : catawiki.fr

– Ebay :

Eh oui, il est toujours là ! (on l’oublierai presque) et on y trouve toujours des autos aux enchères avec pour certaines l’option « achat immédiat ». Ne pas le négliger, une bonne affaire peu aussi être faite sur ce bon vieux Ebay ! Le point positif par rapport à Catawiki est que l’on est en contact avec le vendeur pendant les enchères.

Leur site : eBay.fr 

– Drouot Paris :

On ne présente plus la fameuse salle de vente aux enchères parisienne, depuis 1852 tout de même ! Des ventes d’automobiles d’exception y sont proposées chaque année.

– Artcurial :

Grande maison de vente aux enchères réputée pour les ventes d’automobiles avec un grand A, ils gèrent notamment chaque année la vente qui a lieu au Mans Classic.

Leur site : artcurial.com 

– Artebellum :

Leur spécialité : les objets d’exception. Plateforme de ventes aux enchères, tout se déroule par internet, à la façon d’un Catawiki. De jolies ventes de voitures anciennes, de motos de collection, de yatch et même de montres de luxe… Bref tout pour se faire plaisir… Les voitures présentées aux enchères bénéficient toutes d’un rapport d’expertise rédigé par un expert indépendant, et la plupart d’entre elles se verront aussi garanties.

Leur site : artebellum.com 

Pour les pros :

– AutoRola :

Site d’annonce entièrement réservé aux professionnels de l’automobile. Les véhicules proviennent de loueurs, importateurs et constructeurs automobiles ou même de particuliers… La fiche de chaque véhicule présenté est assez détaillée avec de nombreuses photos dont celles des défauts.

Leur site : autorola.fr

– BCA Auto Enchères :

Réservé aux professionnels de l’automobile, le groupe BCA vend plus d’un million de véhicules par an dans 12 pays. Environ 7.000 VO sont disponibles en stock, ils proviennent, là aussi, pour la plupart de loueurs et de grands constructeurs. Plusieurs ventes par jour.

Leur site : bca.com

– VP Auto Pro :

Déclinaison du site VP Auto (voir descriptif plus haut), réservée aux professionnels de l’automobile.

Leur site : vpautopro.fr

A l’international :

– Industrial Discount :

Ventes de véhicules provenant essentiellement de faillites et saisies, en Italie.

Leur site : industrialdiscount.it

– Astagiudiziaria :

Ventes judiciaires de véhicules (et autres) – environ 1.000 VO proposés sur le site internet, les voitures se trouvent à Florence en Italie. Fiche descriptive assez bien détaillée, par contre les véhicules ayant fait l’objet d’une procédure judiciaire, il peut être long et compliqué d’obtenir les papiers.

Leur site : astagiudiziaria.com

– Exleasingcar :

Comme son nom l’indique, ce site propose des retours de leasing ayant entre 3 et 5 ans. La plupart de leurs autos sont aux Pays Bas et en Allemagne, Belgique et France. Les voitures proposées ont été expertisées par experts indépendants.

– Pour les pros :

– Autobid :

Gros site allemand de ventes aux enchères automobiles réservé aux professionnels de l’auto. Plus de 4.000 VO proposés par semaine, provenant de concessions, constructeurs et loueurs… Ils ont 8 sites en Allemagne, possibilité d’enchérir en ligne, le transport peut être organisé jusqu’en France.

Leur site : autobid.de

– COTW :

Site de ventes de véhicules provenant de loueurs et constructeurs, environ 2.000 véhicules proposés, là aussi vous pouvez aussi faire une offre directe sur un véhicule, le vendeur accepte ou pas.

Leur site : carsontheweb.com

Le conseil de Bolidem :

La vente aux enchères automobile à l’avantage d’être amusante et prenante. En revanche, cela pourrait aussi se transformer en inconvénient si l’on ne sait pas se fixer de limites.

Autre inconvénient : on aura pas essayé le véhicule avant d’enchérir. Nous conseillons donc de se fixer un prix d’achat en se réservant une marge pour quelques travaux imprévus …

Vous pourriez également miser sur un achat plus classique en achetant votre voiture d’occasion en Italie, en Allemagne, en Belgique ou ailleurs en Europe, et bénéficier du coup de belles remises par rapport au marché français. 

Faire sa carte grise en ligne sur internet : quelles démarches pour votre immatriculation ?

13 note(s)

Depuis le 06 novembre 2017, c’est la panique dans les Préfectures ! Le changement énerve parfois et surtout s’il n’est pas contrôlé comme c’est le cas… mais le mieux est encore d’apprendre à être patients – essayons de comprendre quelle est désormais la procédure afin d’obtenir l’immatriculation de son véhicule, notamment dans le cadre d’un import.

Quels sont les démarches accessibles en ligne ?

La procédure d’immatriculation se fait donc maintenant totalement sur internet. Vous devrez vous connecter au site officiel de l’Agence Nationale des Titres Sécurisés (ANTS) qui gère les démarches liées au permis de conduire, à la carte grise, au passeport ou à la carte d’identité.

Espace Immatriculation

L’espace « Immatriculation » permet de réaliser différentes démarches : la déclaration de vente (cession) de son véhicule d’occasion en France, la modification de l’adresse sur sa carte grise suite à un déménagement ou du titulaire de la carte grise et enfin l’immatriculation d’un véhicule neuf ou d’occasion acheté en France ou à l’étranger.
Pour information : la nouvelle structure qui sera en charge de la délivrance des cartes grises en France sera pilotée par la plateforme de traitement des demandes de Nîmes, baptisée Centre d’Expertise et de Ressources des Titres (CERT).

Equipement informatique nécessaire

Pour effectuer ces démarches administratives, vous devrez disposer d’un équipement numérique adapté (ordinateur, Smartphone ou tablette) relié à une connexion internet, ce pour vous connecter à votre compte et avoir accès à votre dossier en cours. Vous devrez également disposer d’un dispositif de copie numériques (scanner, Smartphone ou tablette avec fonction photo ou encore un appareil photo numérique) afin de joindre les documents demandés dans le cadre de votre demande qui viendront constituer votre dossier.

Si vous ne possédez pas tous les outils nécessaires ou bien que vous ne maitrisez pas bien ces mêmes outils numériques, le Service Public a mis en place, à cet effet, des points d’accueil physique avec un espace numérique à disposition des usagers dans les Préfectures. Vous trouverez des médiateurs sur place qui pourront vous aider et vous accompagner dans vos démarches.

Comment procéder pour immatriculer un véhicule importé ?

Les démarches courantes liées à l’immatriculation d’un véhicule sont assez simples à réaliser. En revanche, lorsque vous souhaitez effectuer les formalités pour obtenir la carte grise d’un véhicule neuf ou d’occasion acheté à l’étranger; mieux vaut alors avoir déjà quelques conseils à sa disposition.

Voici donc pour vous la procédure d’immatriculation définitive, étape par étape, pour un véhicule importé :
1- « Accéder à mon Espace » (cliquer)

puis connectez vous à votre Espace avec France Connect (connexion simplifiée = même codes de connexion que ceux avec lesquels vous accédez à votre Espace Personnel sur le site des Impôts ou sur le site ameli.fr). Si vous ne possédez pas de compte, vous pourrez en créer un en cliquant sur « Créer mon Espace » (après avoir renseigné les champs, vous recevrez un mail vous permettant d’activer votre nouveau compte).

2- Cliquez sur « Mon Espace Véhicule »

 

3- Onglet « Effectuer une nouvelle demande » – Sélectionnez dans le menu déroulant « Je souhaite faire une autre demande » puis cliquez sur « Ajouter une demande ».

 

4- Formulaire « Autre Demande » – Catégorie : sélectionnez « Immatriculer pour la première fois un véhicule en France » puis – Sous Catégorie : sélectionnez « Immatriculation d’un véhicule en provenance de l’étranger ».

 

Je précise ma demande : vous pouvez noter ici des mentions particulières; si besoin de type « Demande à ce que mon épouse ou mon époux soit co-titulaire » ou autres …
Renseignez ensuite les différents champs personnels.

 

 

5- Pièces justificatives nécessaires (PJ.4) :

 

 

vous devrez ici charger chacun des documents nécessaires à l’immatriculation d’un véhicule étranger qui sont la carte grise (certificat d’immatriculation étranger ou pièces équivalentes permettant de justifier les caractéristiques techniques et la propriété du véhicule), la facture d’achat ou cession (justificatif de vente ou de propriété), le quitus fiscal (justificatif fiscal (si véhicule acquis à l’étranger), ainsi que votre justificatif de domicile. Vous devez charger plus de documents qui ne sont pas listés ? il vous suffira de remplir le champ resté vierge et de l’ajouter ensuite. Je pense ici notamment au contrôle technique si le véhicule a plus de 4 ans, au COC ou attestation de conformité si toutes les informations utiles ne sont pas renseignées sur la carte grise (n° de réception européen et type/variant/version). Pour finir, cliquez sur « Démarrer la procédure ».
Attention : les documents ne devront pas peser plus de 1Mo – inutile donc de joindre différents fichiers en un. Si vous avez des documents recto/verso, chargez les l’un après l’autre.

6- Récapitulatif :

relisez bien le récapitulatif des informations renseignées et des documents joints pour ensuite finalement le confirmer.

 

7- Finalisation :

Le site vous confirme que votre demande a bien été prise en compte – vous recevez un n° de dossier. On vous précise également que vous pourrez suivre l’état d’avancement de votre dossier en consultant tout simplement votre compte. Vous pourrez télécharger le récapitulatif de votre demande pour conserver une trace, au cas où !

Remarque : veillez à bien réunir l’ensemble des documents, notamment ceux étrangers, nécessaires à votre demande d’immatriculation. Il vous faudra bien verrouiller cela au moment de l’importation; car dans le cas contraire cela pourrait aboutir au fait que vous ne puissiez immatriculer votre auto. En somme, maîtrisez bien votre importation et pour ce faire renseignez-vous bien avant d’acheter un véhicule à l’étranger. Si vous craignez des complications, faites vous aider. Consultez nos services dédiés à l’aide à l’importation.

Quel seront ensuite les étapes à venir avant d’obtenir ma carte grise définitive ?

Le Suivi de votre dossier

1- Dans un premier temps, vous recevrez un mail de l’ANTS vous confirmant le n° de suivi de votre dossier.

A savoir : Dans le cadre de communications liées à l’interface (inscription, enregistrement demande, etc…), vous recevrez des messages de la part de l’ANTS qui vous seront communiqués par mail. Pour les consulter vous devrez alors vous rendre dans votre « Mon Espace » puis dans la rubrique « Mes documents ».

2-  Etat du dossier – suivi :

vous recevrez ensuite un mail vous invitant à consulter « Mes messages » dans votre rubrique « Mon Espace » qui vous donnera l’état d’avancement de votre dossier, sachant que la 1ère étape étant « Analyse par le service instructeur » ou en d’autre termes, votre dossier vient d’être ouvert et consulté par un technicien. Le CERT pourra être amené à vous demander des documents complémentaires; si toutefois vous n’aviez pas pensé à charger l’ensemble des pièces nécessaires à votre demande. Dans ce cas là vous recevriez là aussi un mail vous invitant à consulter vos messages.
Une fois votre demande validée par un technicien, viendra le moment de régler votre carte grise – votre dossier passera alors à l’état de « En attente télédéclarant »

Au final, et une fois toutes les étapes validées et votre carte grise reçue, vous recevrez là encore une notification vous confirmant que votre dossier est passée à l’état de « Terminé ».

A savoir : voici les différents états possibles pour une demande :
Abandonnée : demande annulée à votre initiative
Analyse par le service instructeur : demande en cours d’analyse par le service instructeur. Cet état ne nécessite pas d’action de votre part.
Rejetée / Rejetée par le service instructeur : demande rejetée par le service instructeur.
Terminée : demande finalisée.

Règlement des taxes à payer pour obtenir votre carte grise :

Un beau jour ! arrivera un mail vous invitant à procéder au règlement de vos taxes donc à payer votre carte grise. Vous devrez alors accéder à la rubrique « Mes démarches en cours ». Vous constaterez que votre demande sera passée à l’état de « En attente télédéclarant ». Vous accéderez au récapitulatif de votre dossier sur lequel seront détaillées toutes les informations déposées lors de votre demande et notamment les coordonnées du co-titulaire si vous en aviez fait la demande. Avant de régler les taxes, pensez à bien relire et valider toutes les informations énoncées; sous peine de recevoir votre carte grise comportant des erreurs !

En cliquant sur l’onglet « Taxe à régler : … € » vous aurez accès au détail des taxes et à leur montant. C’est ici que vous retrouverez notamment la fameuse Eco taxe si votre véhicule y est éligible. Vous pourrez finalement valider et régler votre carte grise par CB (PJ 15).

 

Obtention de votre carte grise :

Une fois les taxes réglées, vous accéderez à une page internet stipulant que « Votre démarche est terminée ».

 

IMPORTANT : C’est depuis cette page que vous pourrez éditer puis imprimer votre Certificat Provisoire d’Immatriculation (CPI);  et y retrouverez votre nouveau n° d’immatriculation définitif lui. Vous pourrez dès lors faire faire les plaques d’immatriculations correspondantes et le transmettre à votre assurance. Vous pourrez circuler avec ce document en attendant de recevoir votre carte grise originale par courrier RAR.

En conclusion :

Pour conclure, cette nouvelle façon de demander sa carte grise pourra en perturber certains et de manière justifiée; en revanche, le procédé est malgré tout maîtrisé et fiable. Il vous faudra donc vous armer de patience tout au long du processus avant d’obtenir finalement votre carte grise. Vous ne recevrez que de très rares emails et ce sous un délai indéfini post dépôt de la demande ; vous aurez de ce fait parfois l’impression d’être oublié et que votre dossier n’aura pas été pris en main; mais ça ne sera pas le cas pour autant. Ce sont évidemment les aléas du traitement via internet. L’important est évidemment de pouvoir fournir l’ensemble des documents nécessaires à l’immatriculation; il devront vous avoir été remis par le vendeur étranger.

Bien vous renseigner !

Pensez donc à bien vous renseigner en amont sur la liste des documents à fournir, celle-ci pouvant varier d’un pays à un autre, afin de demander les bons documents. Tenez également compte du fait que pour beaucoup de pays une radiation administrative du véhicule devra être réalisée avant qu’il ne vous remette les documents originaux. Une bonne importation maîtrisée vous assurera d’obtenir votre carte grise dans de bonnes conditions. Pour les plus anxieux mieux vaut alors se faire aider par un mandataire ou un importateur auto qui vous assureront une importation suivie et contrôlée. Consultez notre page : « Nos services ».

L’équipe bolidem

Prolongement de la validité du CPI WW ou Immatriculation Provisoire

2 note(s)

Comme vous aurez pu le constater, le Gouvernement a complètement restructuré les Services de la Préfecture. Et ce de manière uniforme depuis le mois de novembre 2017. Dans le cadre du « Plan Préfecture Nouvelle Génération » (PPNG), les guichets de la Préfecture ne sont désormais plus dédiés à recevoir les usagers et à traiter leurs formalités administratives comme c’était le cas avant. Ce Plan s’appuie essentiellement sur la numérisation et la télé-procédure.

Modification des règles

Pour ce qui est du sujet qui nous intéresse, à savoir l’immatriculation dans le cadre de l’import d’un véhicule qu’il soit neuf ou d’occasion, les règles ont considérablement changées. Dorénavant vous devrez faire votre demande d’immatriculation en ligne sur le site de l’Etat : https://immatriculation.ants.gouv.fr/.

Délais de traitement allongés

Cette réforme va permettre de moderniser le Service Public. Le seul soucis est que le Gouvernement n’avait certainement pas mesuré l’ampleur du débit qu’il y aurait à gérer. Les techniciens  sont regroupés sur une unique et nouvelle plateforme dédiée; elle est établie à Nîmes  et baptisée Centre d’expertise et de ressources titres (CERT). De ce fait « les dossiers font la queue » et les délais de traitement sont extensibles !

Pour faire face à ce problème, et à compter du 17.12.2017, l’Etat a décidé d’allonger le délai de validité du WW Provisoire. Décision très utile dans le cadre de l’import d’un véhicule que l’on reçoit sans plaques. La validité du certificat provisoire était à l’origine de 1 mois renouvelable 1 mois ; elle est aujourd’hui de 2 mois.

Pour les sceptiques, voici le lien du sujet publié sur le site du Gouvernement : https://immatriculation.ants.gouv.fr/Actualites/Duree-de-validite-des-CPI-WW.

A savoir : vous souhaitez importer un véhicule depuis l’étranger – nous proposons un service « clé en mains » qui prévoit notamment l’immatriculation provisoire française afin de réceptionner votre auto dans les meilleures conditions. Consultez notre service : « Achat & Livraison – PREMIUM« .

L’équipe BOLIDEM

Les sites de vente de pièces auto

4 note(s)

Nous vous proposons un petit panorama des sites de ventes de pièces automobile, avec pour chacun ses spécificités et ses points forts annoncés. Je précise que nous n’avons pas testé leur services et ne pouvons donc pas nous prononcer sur leur sérieux, le but de ce post est de vous éviter de chercher par vous même et d’avoir une liste déjà établie.

Les généralistes :

  • PiecesAuto : Existant depuis 16 ans, les remises affichées sont impressionnantes, -58%; -62%; -72% … Le stock semble correct sans toutefois être conséquent. Livraison payante, possibilité de faire monter ses pièces dans un centre de montage près de chez vous.
    Lien site : Piecesauto.com
  • Oscaro : Fondé en 2001, la référence de vente de pièces auto en ligne. Catalogue très complet avec de belles remises affichées, service excellent, la page « L’atelier » est assez utile car elle contient outre un forum, des tutoriels validés par leurs experts. La livraison est payante là aussi.
    Lien site : Oscaro.com
  • MisterAuto : Concurrent direct de Oscaro, catalogues de pièces complet, livraison payante, les prix constatés semblent plus élevés que chez les deux concurrents cités ci-dessus… Centre de montage partenaires. Lien site : mister-auto.com 

Plus de sites : yakarouler.com,  – norauto.fr, piecesauto24.com.

Les spécialisés en YoungTimer et Voitures de collection avec reproduction de Pièces :

mespiecesauto.com : Spécialisé dans les Youngtimers (voitures des années 80/90 – type Peugeot 205 GTI, Supercinq GT Turbo…). Ce site vous propose de reproduire à l’identique une pièce auto dont vous auriez besoin mais que vous ne trouvez pas !

auto4a.com : Depuis 1981 spécialisé dans les voitures de collection, cette société au catalogues de pièces auto bien fourni, vous propose la reproduction de la pièce auto qui vous manque, à l’identique de la pièce d’origine.

– Le site Bosch classic est très intéressant – il permet de retrouver des archives de pièces éditées par Bosch ou de retrouver des pièces pour voitures Youngtimers ou véhicules de collection.

Les spécialisés de marques ou de modèles précis de véhicule :

Les sites présentés ici sont souvent l’œuvre de passionnés d’une marque ou d’un modèle, rien à voir avec les « gros sites » tels que Oscaro! Vous n’y serez surement pas moins bien servis pour autant!

– Depuis 1999 « Tout pour votre 2CV » est là pour vous fournir la pièce qu’il vous manque !!

– Le Méhari Club de cassis, bien connu des amoureux de la belle décapotable depuis les années 80.

  • Pièces auto pour :

VW Cox et Combi : « flatbug.fr« .

Peugeot 205 Youngtimer : « occaparts.fr« .

Citroën DS : « citart.com »

voitures anglaisesJaguar, MG, Mini, Rolls Royce, Triumph, Land Rover, TVR, Morris : « limora.com »

–  Jaguar, Bentley et Rolls Royce : Existe depuis 30 ans ! « auberval.com »

–  Fiat 500 – Ont également un atelier pour s’occuper de votre Fiat 500 préférée … : « fiat-500-passion.com »

Fiat 500 et Autobianchi – Des passionnés depuis 1992 !  « dfa-automobile.fr »

–  Porsche, Audi, BMW … : plus de 80 000 réferences, existe depuis 1983 : « mecatechnic.com »

–  Porsche : 35 000 références pour votre Porsche récente ou de collection (Boxster, Panamera, Cayenne, 911 Carrera, Macan …) : « passionauto.com »

–  voitures américaines : « uspiecesauto.com »

Ferrari et Maserati : 1500 m² avec un des plus important stock de pièces auto Ferrari et Maserati d’Europe annoncé : « redparts.fr »

Plus de sites : « west-auto-collection.com« ,  « lavieillepiece.com »

Les sites de vente de pièces automobile à l’étranger :

Pièces auto pour :

Fiat 500Fiat 126, Fiat 600 et autres 124 et Topolino : « fiat500ricambi.be »

introuvables toutes marques : « erauto.be »

Fiat 500 Italie : « euroitalia500.it »

Ferrari, Maserati, Lamborghini – Stock de pièces pour voitures récentes et de collection : « ricambiamerica.com »

voitures de collection : Ferrari, Alfa Roméo, Fiat, Maserati, Lancia, De Tomaso, Autobianchi, mais aussi BMW et bien d’autres : « epocacar.com »

L’équipe bolidem

VIN DECODER : informations sur un véhicule à partir de son n° de série

57 note(s)

Pour avoir des informations sur un véhicule à partir de son numéro de série (17 caractères), rien de plus simple ! Entrez le n° de série dans un Vin Decoder… Selon les marques, vous obtiendrez des infos plus ou moins détaillées.

Liste de sites Vin Decoder par marques :

Mercedes : http://carinfo.kiev.ua/cars/vin/mercedes

BMW : http://bimmer.work/  (très complet avec la liste des options)

 

Pour les autres marques, il y a un site spécialisé, qui vous confirmera le modèle et la 1ère mise en circulation ainsi que l’énergie, mais pas plus : https://vindecoder.eu/

A savoir : ces informations ont été puisées sur internet… nous ne pourrons pas plus vous renseigner là-dessus – inutile de nous solliciter à ce sujet, merci !