Acheter une voiture d’occasion diesel moins chère en Allemagne

2 note(s)

L’Allemagne représente depuis toujours le plus gros marché automobile en Europe et de ce fait le plus gros vivier en termes de véhicules d’occasion. Mais cela est encore plus significatif aujourd’hui en termes de voitures d’occasion diesel. Découvrons avant tout les raisons pour lesquelles il est plus intéressant d’acheter sa voiture d’occasion diesel en Allemagne plutôt qu’en France notamment, puis quelle économie peut-on espérer sur un tel achat. Enfin, quelques conseils avisés pour vous aider à importer votre voiture d’occasion diesel depuis l’Allemagne et ce sans tracas.

L’Allemagne tourne le dos au véhicule Diesel

 Les chiffres parlent d’eux-mêmes …

En Allemagne, entre 2015 et 2017, la quantité de véhicules Diesel dans les ventes de voitures neuves passait de 47,7 % à 38,7 %. En mai 2018, ces chiffres reculaient encore de manière vertigineuse avec une baisse supplémentaire de 27,2 % par rapport à mai 2017 ! Il est évident que les Allemands boudent de plus en plus le légendaire Diesel et il est prévu que ce phénomène s’intensifie avec les mois et les années à venir

Alors que c’est un ingénieur allemand, Rudolf Diesel, qui a inventé le moteur à allumage par compression, ou encore le moteur dit Diesel, il est presque ironique de voir que l’Allemagne se dirige vers la fin du diesel en occupant aujourd’hui le 15èmerang du marché du Diesel en Europe avec une part de marché tombée à 32 %.

La chute des prix des voitures Diesel en Allemagne

C’est tout le secteur du véhicule Diesel qui subit la crise. En 2018, l’association allemande des professions de l’automobile interrogeait les revendeurs et ce ne sont pas moins de 37,2 % d’entre eux qui estimaient impossible de vendre un Diesel Euro 6, puisque même les Diesel parfaitement à la page (Euro 6d et Euro 6d-Temp) ne partent qu’avec de grosses ristournes. Selon ces mêmes professionnels de l’automobile, les Diesel Euro 5 réclament des rabais de 30 % à 50 %.

Ce sont parfois les constructeurs eux-mêmes qui, depuis maintenant fin 2017, financent des primes qui prennent la forme de sérieux rabais sur le prix de véhicules Diesel neufs et ce en vue de soutenir les ventes du Diesel et accélérer l’assainissement du parc de véhicules roulants. Volkswagen tire d’ailleurs la sonnette d’alarme en déclarant qu’il est impossible de vendre un Diesel neuf sans casser outrageusement les prix.

Malgré l’acharnement de l’industrie automobile à vouloir maintenir le Diesel hors de l’eau, la confiance du consommateur semble s’éteindre à mesure que se précisent les menaces d’une interdiction du Diesel dans les grandes cités.

Le diesel en ligne de mire

Rappelons que l’image du Diesel en Allemagne a été fortement dégradée en 2015 suite au scandale Volkswagen des moteurs truqués. Mais aujourd’hui le problème dépasse les frontières et c’est bien l’Europe qui punit le moteur Diesel et ses émissions en oxydes d’azote et de particules fines favorisant entre autres les maladies respiratoires et cardiovasculaires.

En effet, le problème des émissions d’oxydes de carbone et de particules fines a été pendant longtemps beaucoup plus important que ce que les constructeurs ont bien voulus en dire. Suite à des études sur les risques sanitaires liés à une trop forte concentration de dioxydes d’azote (NO2) dans l’air, une directive européenne 2008/50/CE exige depuis 2010 que celle-ci n’excède pas un certain seuil en Europe (concentration moyenne annuelle de 40 microgrammes/m3).

Or, les pays de l’UE ont beaucoup de difficultés à assainir l’air de leurs zones urbaines. Le 17 mai 2018, la Commission européenne a annoncé qu’elle porterait plainte contre 6 pays de l’UE devant la Cour de justice de l’UE, dont la France et l’Allemagne qui ne respectent pas les seuils fixés pour le NO2.

L’Allemagne s’est donc vu contrainte de se plier à la volonté européenne en envisageant et en appliquant des interdictions d’accès partielles dans certaines agglomérations pour les véhicules diesel.

Quels pays interdisent la circulation du Diesel en Allemagne ?

Hambourg devient en mai 2018 la première ville allemande à interdire partiellement la circulation à certaines voitures diesel.

À la suite d’une série de décisions de justice contraignant les municipalités à bannir les voitures les plus polluantes, c’est au tour de Stuttgart d’imposer des restrictions de circulation. Francfort ira encore plus loin en interdisant depuis septembre 2019 la circulation des diesels répondant aux normes Euro 5, soit les véhicules immatriculés jusqu’au 31 août 2015. Selon le média allemand Frankfurter Allgemeine Zeutung, ce sont au total plus de 275.000 véhicules qui sont depuis priés d’éviter Francfort.

Suivront ensuite Gelsenkirchen, dans la région de la Ruhr, Essen, Bonn et Cologne, Berlin et Darmstadt qui interdisent, pour la plupart, la circulation des anciens véhicules diesel répondant à la norme Euro 5 et plus anciens dans certains tronçons, sur certaines artères.

D’autres villes allemandes envisagent d’adopter des interdictions similaires telles queMayence, Düsseldorf ou encore Munich.

Étude du marché : Voiture d’occasion diesel en Allemagne VS Voiture d’occasion Diesel en France

Le plus parlant reste les exemples concrets, c’est pourquoi nous allons tout simplement consulter les petites annonces et constater les écarts de prix entre l’Allemagne et la France – pour l’Allemagne : site autoscout24.fr et pour la France : LaCentrale.fr

  • AUDI A4 Avant 2.0 TDI à partir de 2014 avec 100.000 kms max :

6.466 offres en Allemagne VS 821 en France

– Allemagne : 2014 – 90.375 kms – Navi, JA 17“, vendue par AUDI = 14.480 €

– France : Ambiente – 2014 – 88.644 kms, vendue par revendeur agrée VW = 16.490 €

Économie constatée : plus de 2.000 € avec un véhicule vendu par une concession AUDI

  • BMW 116 à partir de 2014 avec 100.000 kms max :

2453 offres en Allemagne VS 1812 en France toutes motorisations confondues car pas de possibilité de ne sélectionner que les 116 sur La Centrale !!

– Allemagne : 10.2015– 88.236 kms, vendue par BMW = 10.690 €

– France : 2014 – 99.625 kms, vendue par BMW = 12.315 €

Économie constatée : plus de 1.600 € avec un véhicule 1 année plus récente et moins kilométré

  • MERCEDES Classe B à partir de 2014 avec 100.000 kms max :

1426 offres en Allemagne contre 1212 en France

– Allemagne : B 180 CDI – 2014 – 500 kms, vendue par Mercedes = 12.450 €

– France : B 180 CDI – 2014 – 87940 kms, vendue par Citroën = 14.000 €

Économie constatée : plus de 1.500 € avec un véhicule avec 20.000 kms de moins vendu par une concession Mercedes

Les exemples ne manquent pas alors amusez-vous à contrôler les écarts de prix entre les marchés allemand et français pour le véhicule qui vous intéresse !

Acheter son véhicule d’occasion en Allemagne : Démarches et formalités

Vous souhaitez vous lancer mais prudence et patience car mieux vaut faire ses démarches en suivant le bon processus pour une importation réussie.

Prise de renseignements & Négociation

Avant tout, il vous faut obtenir un descriptif de l’état du véhicule, des éventuels frais à prévoir, confirmer les informations renseignées dans l’annonce, demander la copie des documents allemands (Teil I et Teil II – entretien) et essayer de négocier un petit rabais même si, il est vrai que les allemands n’ont pas pour habitude de traiter tellement les prix affichés 😉

Découvrez notre service « Infos & Négo » à 19 €

Vous recevrez un rapport complet après que notre collaboratrice allemande ait contacté le vendeur et pris toutes les informations

Une étape nécessaire avant de se projeter dans un éventuel achat !

 

Inspection automobile

Même si les Allemands sont en règle générale très rigoureux, il est toujours conseillé d’aller voir soi-même le véhicule ou encore de faire mandater un expert automobile qui pourra valider el bon état du véhicule et contrôler les documents étrangers.

Découvrez notre service « Expertise auto » à partir de 299 €

Un véritable expert local ira contrôler et tester l’auto convoitée

 

Achat et Option Livraison

Toutes les étapes précédentes sont concluantes et vous souhaitez maintenant acheter l’auto de vos rêves ?

2 options s’offrent à vous :

  • Vous pouvez aller récupérer votre véhicule sur place et revenir par la route avec une plaque temporaire

Optez pour notre service « Achat » à 599 €

Nous gérons toute la procédure d’importation pour vous – vous n’aurez à vous soucier de rien !

  • Pour plus de confort, vous préférez opter pour une livraison à domicile par transporteur professionnel assuré

Optez pour notre service « Option Livraison » à partir de 599 €, inclus 500 kms de rapatriement – voir conditions sur le descriptif du service.

Là encore nous gérons pour vous l’importation dans sa globalité et vous recevez votre auto livrée à domicile !

 

Formalités administratives :

Les quelques formalités restantes pour réunir les derniers documents nécessaires à votre immatriculation sont des plus simples. Consultez cet article pour plus d’informations : Formalités pour acheter voiture occasion en Allemagne

Immatriculation française

Besoin d ‘aide dans vos démarches pour immatriculer votre véhicule en France, consultez notre article : Comment faire ses démarches en ligne pour obtenir sa carte grise.

 

L’équipe Bolidem